REBECCA BATHORY

La Photographie d'Art

Trouvant la beauté dans l'obscurité, la poésie et des significations dans l'oubli et le surréalisme, des mondes imaginaires dans les décombres. Ces œuvres insufflent un nouveau dynamisme dans les sites historiques oubliés, ils réveillent les récits anciens, trouvent la beauté et un sens dans les ruines et réveillent les mémoires des moments perdus des endroits marqués par l'indigène.

Invisible au public ordinaire qui passent devant des fenêtres barricadées et des terrains clos de murs, des panneaux mentionnant "Entrée Interdite" empêchent les communautés de voir le monde qui y est enfermé, récupéré lentement par la nature de façon inaperçue. Rebecca trouve l'entrée dans ces endroits mystiques cachés du monde, et les capture sensiblement comme un beau témoignage, méritant d'être immortalisés aussi pour leur postérité, avant qu'ils ne se perdent dans l'oubli créé par temps. Elle capture les histoires et leurs caractéristiques à travers des images composées avec soin, pour inclure le romantisme et les mémoires des ruines.

En réalité, ces endroits cesseront bientôt d'exister et, tout comme les souvenirs s'estompent, ils seront oubliés. Alors que les endroits abandonnés n'ont pas les attraits des destinations touristiques, leur valeur et leur place dans notre mémoire culturelle sont essentielles à l'histoire du 20e siècle. Ces œuvres de la série Underworld ajoutent aussi des éléments surréalistes et mythologiques, vous transportant dans le terrier du lapin dans un monde de rêves, pour partir à la chasse du temps dans la pénombre.


Sur le web

www.rebeccabathory.com/

Réseaux sociaux


 

 

L'Équipement de Rebecca

"Je ne peux imaginer utiliser aucun sac autre qu'un sac de Lowepro, je les entraîne en dessous et au dessus des clôtures, à travers les lacs sur une embarcation pneumatique à 4h du matin, ils ont été traînés autour des bâtiments abandonnés du monde entier et ils ont protégé mon équipement contre les éléments, la pluie, la terre, tout ! Je les ai même apportés avec moi lors d'une escalade libre de 30 mètres jusqu'à une mine d'ardoise, et mon appareil photo est toujours en vie. Je ne sais pas ce que je ferais sans un tel sac fiable qui conserve mon équipement protégé dans toutes les situations - j'ai l'embarras du choix !"